COMMUNIQUE DE PRESSE Régions et Peuples Solidaires

Publié le par europedabord

10 juin 2014

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
Régions et Peuples Solidaires

 Réforme de la carte des régions 
Un vent de folie souffle sur l’Elysée et Matignon


 
Moins de deux mois après le discours de politique générale du nouveau premier ministre Manuel Valls qui faisait pour la première fois mention du projet de redécouper les régions, François Hollande, suite à la nouvelle sanction électorale des européennes, a annoncé le passage du nombre des régions administratives de 22 à 14.

La folle journée du 3 juin 2014

Face à la carte du découpage régional proposé, Régions et Peuples Solidaires fait part de son indignation et sa colère tant sur le fond que sur la méthode. La maturation et le processus démocratique nécessaires à une réforme d’une telle ampleur ont laissé place à la précipitation et au lobbying de barons locaux et de «copains». Quant au débat public, il a été prestement remplacé par les tweets, SMS et autres pressions de dernières minutes auprès des deux personnages qui tenaient les ciseaux : François Hollande et Manuel Valls. Au final, la carte insensée produite lors de cette folle journée du lundi 3 juin 2014 fait le consensus : elle fâche, irrite et interroge sur les logiques qui ont présidé à ce découpage incohérent et sur les objectifs réellement poursuivis par ses instigateurs. Quant aux citoyens, ils n’ont pas été consultés, et ne comprennent pas cette nouvelle erreur de ceux qu’ils ont mis au pouvoir en 2012 !

La France à contrecourant des démocraties européennes.

Partout en Europe, les régions modernes, construites sur des fondements historiques et une cohérence notamment culturelle, sont respectées par les Etats. Elles sont dans toutes les démocraties au coeur des politiques publiques et le fer de lance de la sortie de crise. Il n’y a qu’en France que le mépris envers les régions et le fait régional s’exprime avec tant de véhémence.
En dehors du bon sens le plus élémentaire, les chefs de l’Etat et du Gouvernement, aveuglés par le dogme du jacobinisme s’enfoncent dans une politique mortifère à l’égard des territoires. Cette réforme ne répondra pas à l’objectif présenté d’une meilleure compétitivité des régions. Elle les affaiblira, et, affaiblira davantage la France sur les scènes européenne et internationale. D’abord parce que l’incohérence des périmètres[i] détruit la cohésion sociale, et creuse les inégalités territoriales déjà à l’oeuvre. Ensuite, parce que l’incohérence économique des nouvelles régions n’est qu’un tour de passe-passe statistique qui certes nivellera en apparence le PIB des régions mais n’apportera en rien de solutions réelles aux lacunes économiques de certains territoires. Ce n’est pas en fusionnant une région «pauvre» avec une région « riche » que l’on créera une région homogène et riche. Deux régions pauvres, si elles sont cohérentes ne constituent pas une région de seconde zone quant elles peuvent bénéficier de politiques adaptées et de solidarité !   
 
Avec le tour de passe-passe de l’Etat et l’évanouissement par gommage des régions les plus «pauvres», R&PS s’inquiète de la disparition en France, hormis la Corse et le Nord-Pas-de-Calais, des régions intermédiaires que l’Europe vient de créer [ii]. Ces 10 régions hexagonales [iii], du fait de leur situation économique précaire devaient recevoir un coup de pouce financier de l’Europe (4 Milliards d’Euros pour la période 2014/2020) que les régions françaises pourraient bien perdre à cause de la réforme. En les faisant disparaitre, l’aide de l’Europe pourrait disparaître aussi.
 
Si la fusion de collectivités est légitime quand elle est l’expression d’une exigence démocratique comme c’est le cas en Alsace avec la fusion des départements du Rhin et du Haut-Rhin dans une région Alsace à statut particulier, en Bretagne avec la réunification du département de Loire-Atlantique avec la région Bretagne, en Normandie avec la fusion des deux régions normandes, la carte soumise par le Chef de l’Etat ne répond absolument à aucune demande démocratique. Là où elle s’exprime pourtant, l’Etat fait la sourde oreille et là où personne ne demande pas de changement, l’État impose un nouveau découpage qui vient bouleverser des populations entières !

Pour R&PS, la vraie solution aux lacunes de certains territoires se trouve dans la capacité des régions constituées en collectivité, organisées sur un principe de cohérence et légitimées par une volonté démocratique des populations concernées, à mener des politiques y compris fiscales adaptées à leurs réalités, à leurs atouts et à leurs faiblesses. C’est pourquoi les Régionalistes exigent du Gouvernement l’arrêt immédiat de la réforme en cours, non pas pour revenir à la situation actuelle mais pour une révolution institutionnelle qui aboutirait à l’émergence de régions cohérentes, autonomes, solidaires et ouvertes sur le monde.

Réforme territoriale et démocratie : le changement c'est maintenant !

------------------------------------------
[i] Quelle unité économique, culturelle, géographique entre la région Centre, le Limousin et Poitou-Charentes? Idem pour les autres nouvelles méga-régions en prévision.
[ii] Appelées régions intermédiaires par l’Union Européenne (régions ayant un PIB compris entre 75% et 90% de la richesse européenne)
[iii] Basse-Normandie, Picardie, Nord-Pas-de-Calais, Lorraine, Poitou-Charentes, Limousin, Auvergne, Franche-Comté, Languedoc-Roussillon, Corse



Régions et Peuples Solidaires, fédération des partis politiques régionalistes et autonomistes progressistes, réunit le Partit Occitan (Occitanie), Unser Land (Alsace), l’Union Démocratique Bretonne (Bretagne), le Partitu di a Nazione Corsa (Corse), Convergencia Democratica de Catalunya et Esquerra Republicana de Catalunya (Catalogne), le Parti Nationaliste Basque, Abertzaleen Batasuna et Eusko Alkartasuna (Pays Basque), le Mouvement Région Savoie (Savoie). Le Congrès Mondial Amazigh est membre associé Régions et Peuples Solidaires – 9 carrièra Picot / 9 rue Picot- Tolon / Toulon - Occitània. Tel : 06.25.45.27.05 - Site Internet : www.r-p-s.info - E-mail : contact@r-p-s.info


Publié dans FRANCE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article